Non classé

Coronavirus : quelles précautions en cas de grossesse ?

En ces temps perturbés, c’est la question qu’il est naturel de se poser : avec le coronavirus ou la grippe, quelles sont les précautions à prendre en cas de grossesse ?

Comme vous le savez, les femmes enceintes ou susceptibles de l’être doivent être particulièrement vigilantes pour ne pas attraper tous les virus qui traînent. D’une part, cela peut avoir une incidence sur le bébé à venir (ex : fausse couche). D’autre part, certains traitements médicaux leur sont interdits.

En cette période d’épidémie de Coronavirus, c’est donc d’autant plus important.

S’il est juste conseillé aux femmes enceintes de moins de 3 mois d’appliquer strictement les mesures communiquées, ces dernières sont plus importantes à partir du 3e mois. Selon le Haut Conseil de la santé publique, les recommandations doivent alors être celles applicables aux personnes fragiles. Par exemple, il faudra supprimer les visites, éviter les transports en commun et limiter les contacts avec les enfants de moins de 10 ans.

Je vous propose ici 10 conseils, applicables à toutes, pour limiter le risque de contamination.

Elles s’appuient bien entendu sur les recommandations du gouvernement. Néanmoins, ces dernières pouvant évoluer avec la situation, elles doivent être appliquées strictement et en priorité.

Coronavirus : les 10 précautions en cas de grossesse

1/ Limiter les déplacements et les rencontres

Coronavirus et précautions grossesse - limiter les déplacements et les rencontres
Image par cdz de Pixabay

On reste chez soi et on limite ses déplacements au strict nécessaire (besoins de première nécessité comme l’alimentation et rendez-vous médicaux indispensables).

En effet, inutile de vous déplacer chez le médecin pour renouveler une ordonnance pour des vitamines. Pour information, les pharmaciens ont indiqué qu’ils appliqueraient une certaine souplesse pour des ordonnances périmées en cas de traitement chronique. Si votre besoin ne rentrait pas dans ce cadre, appelez votre médecin pour lui demander de vous faire une ordonnance.

Pendant ces prochaines semaines, on fait des efforts. Oui, c’est compliqué de rester chez soi, de ne pas voir ses amis ou sa famille. Mais c’est pour la bonne cause. Ils vous manquent ? Alors plutôt que d’aller les voir, privilégiez les appels téléphoniques ou vidéo. Ce n’est pas parce que ces personnes n’ont pas de symptômes aujourd’hui qu’elles ne sont pas contagieuses. Elles peuvent être porteuses saines ou en période d’incubation. De ce fait, limiter les contacts physiques, c’est aussi réduire le risque.

2/ Eviter les contacts

Avec les autres

On se salue sans s’embrasser, sans se serrer la main, on ne se fait pas d’accolades, on ne se tape pas l’épaule… Vous l’aurez compris : on ne se touche pas. Distance d’1m minimum requise.

Coronavirus et précautions grossesse - éviter les contacts, de serrer la main, faire la bise...
Image par cdz de Pixabay

Sur son visage

On essaie de ne pas se toucher le visage. Yeux, nez, bouche sont des voies d’entrée. Et clairement, ce n’est pas facile. Car ce sont des gestes réflexes : on se gratte le nez, on se frotte les yeux au réveil… Je m’en suis rendue compte quand j’ai dû porter un masque la nuit après une opération des yeux. Le contact de mes doigts sur le masque me réveillait. Alors faites au mieux.

Coronavirus - éviter de se toucher le visage
Image par Ioana Radu de Pixabay

3/ Tousser ou éternuer dans un mouchoir jetable ou dans son coude

On oublie les mouchoirs en tissu de grand-père et on utilise des mouchoirs jetables.

Envie de tousser ou éternuer ? Pour éviter de postillonner sur tout le monde et de contaminer son entourage, on le fait dans un mouchoir ou à l’intérieur de son coude.

Je conseille d’avoir toujours des mouchoirs propres sous la main. Vous pouvez jeter un mouchoir dès qu’il est utilisé. Par contre, vous allez garder un vêtement souillé au moins toute la journée et vous risquez de toucher votre vêtement par inadvertance.

Une fois le mouchoir souillé (après éternuement, toux, mouchage…), on le jette dans une poubelle fermée. On ne transforme pas ses poches, ses manches, son bureau en nids à microbes (voire même ses mouchoirs propres s’ils sont dans la même poche !).

Coronavirus et précautions grossesse - utiliser des mouchoirs jetables
Image par Bruno /Germany de Pixabay

4/ Lavage des mains régulier et approfondi obligatoire

Je confirme qu’un lavage de 10 secondes ne sera pas efficace.

Paumes, dessus des mains, entre les doigts, les ongles, les poignets… Tout doit y passer.

Si j’avais un conseil à donner, c’est d’éviter les ongles longs sur cette période. C’est joli mais le dessous des ongles est un nid à bactéries. De même, on évite les bagues.

De plus, le nettoyage doit être fait régulièrement. Et pas uniquement après les toilettes. A faire si vous revenez de l’extérieur (courses…), vous vous êtes mouchés, vous vous êtes occupé du linge sale… Et bien entendu avant de manger.

La solution hydro-alcoolique sera uniquement une solution de dépannage (quand vous n’êtes pas à proximité d’un point d’eau). Cela désinfecte mais ne nettoie pas.

5/ Pour les courses, privilégiez le drive

Coronavirus et précautions grossesse - privilégier le drive et les livraisons à domicile
Image par Gerd Altmann de Pixabay

Il y aura moins de personnes que dans un supermarché où il est compliqué, voire impossible, de maintenir une distanciation supérieure à 1m.

Si ce n’est pas possible, préférez les horaires où le magasin est le moins fréquenté.

Et au retour, lavage de mains obligatoire.

6/ Nettoyage des surfaces les plus touchées

Sanitaires, poignées de porte, interrupteurs, téléphones, télécommandes, clavier, rampe d’escalier, volant et levier de vitesse dans votre voiture…

En résumé, tout ce que vous touchez régulièrement et qui peut être contaminé.

Coronavirus - nettoyer et désinfecter les surfaces
Image par mohamed Hassan de Pixabay

7/ Nettoyage du linge à 60°C minimum

Pour éliminer un large spectre de virus et bactéries, c’est la température minimum recommandée. Vous l’aurez compris : on privilégie les vêtements qui supportent cette température. Et on lave régulièrement serviettes et torchons (tous les 2 à 3 jours), voire le linge de lit (nettoyer l’oreiller au moins une fois par semaine et éviter de le partager).

Et se laver les mains après avoir mis le linge dans la machine (d’autant plus important si vous avez éternué ou toussé dans votre manche !).

8/ On ouvre les fenêtres !

Une pièce non aérée, c’est un air vicié et sec garanti.

Résultat : propagation de microbes et irritation des muqueuses respiratoires.

Alors, été comme hiver, on aère deux fois par jour 5 à 10 minutes

Coronavirus et précautions grossesse - ouvrir la fenêtre pour assainir
Image par Annalise Batista de Pixabay

9/ On retire ses chaussures et on met ses chaussons

Des chercheurs américains, dirigés par le professeur Charles Gerba, ont constaté que les semelles extérieures hébergeaient plus de 400 000 bactéries (environ 3 000 à l’intérieur).

Beurk !

Alors pour empêcher les microbes de passer le pas de la porte, on enlève ses chaussures dès l’entrée.

Je sais. Vous ne verrez plus vos chaussures de la même façon.

10/ Ces mesures sont également valables pour le conjoint et les enfants éventuels !

Même s’ils ne sont pas malades

Si votre conjoint continue à sortir et à ne pas respecter les mesures minimales d’hygiène, autant envoyer directement une invitation aux virus et bactéries à venir chez vous. Ces mesures sont efficaces uniquement si tout le monde les applique, conjoints, enfants, amis, familles (…) inclus.

S’ils présentent des symptômes

Les mettre à la porte ?

Parfois, ce n’est pas une si mauvaise idée. S’ils peuvent aller chez quelqu’un d’autre le temps de récupérer, c’est optimal.

Sinon, port du masque pour eux (le masque chirurgical protège les autres, moins l’individu qui le porte), mesures d’hygiène renforcées, chambres séparées.

Numéro vert et site officiel

Un numéro vert

Ce numéro vert (gratuit) est à votre disposition pour répondre en permanence à vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

Et un site officiel

Des informations sont disponibles et actualisées régulièrement sur le site officiel du gouvernement.

Un peu d’humour pour terminer

Certes, avec le coronavirus, vous devez prendre des précautions en cas de grossesse qui peuvent paraître très strices et difficiles à suivre.

Mais si Arnold Schwarzenegger arrive à le faire, confiné chez lui avec son âne et son poney, vous devriez également pouvoir vous en sortir, non ?


Vous l’aurez compris, avec le coronavirus et autres microbes, prenez des précautions en cas de grossesse avérée ou à venir.

Compliqué mais avec un peu de discipline, vous devriez limiter les risques.

Alors courage !

J’espère que cet article vous sera utile.

N’hésitez pas à le commenter ci-dessous, le partager ou même le liker.

Au plaisir de vous lire.

Sophie

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *